Les Entreprises du Sport en France

La pratique du sport ne cesse de progresser en France ces dernières années, le profil des pratiquants évolue (féminisation, séniors) et de nouvelles pratiques émergent. On constate par la même occasion que le secteur du sport se structure et se professionnalise. Le marché global du sport pèse environ 800 milliards d’euros dans le monde. Le secteur du sport en France représente 2% du PIB pour un chiffre d’affaires de 10 milliards d’euros. La création d’une filière sport en 2016, démontre la volonté des pouvoirs publics de fédérer les différents acteurs de cette économie. Elle regroupe deux types d’acteurs, les associations au nombre de 360 000 environ et les entreprises au nombre de 112 000, qui font du sport une filière à part entière.

Un écosystème dense et varié

Avec 448 000 emplois et près de 80 milliards de chiffre d’affaires, l’économie du sport est indéniablement un secteur à part entier qui surfe sur les nouvelles attentes sociétales. Cet écosystème offre une multitude de débouchés dans les trois domaines qui le structurent :

  • Le marketing sportif (sport marketing) qui englobe les activités évènementielles d’envergure mondiale ou locale, les activités de sponsoring utilisées par les marques pour développer leur notoriété.
  • Le marché des produits liés au sport (sporting goods industry) qui comprend les équipementiers, les grands distributeurs généralistes, mais aussi les distributeurs spécialisés.
  • Organisation du sport et gouvernance (sport organisation  governance) qui se constitue de tous les acteurs qui organisent et administre le sport : fédérations, ligues, clubs, syndicats, pouvoirs publics et acteurs du tourisme sportifs.

Ces trois domaines sont interdépendants et offrent des perspectives d’emplois attractives et diversifiées. Dans un secteur à forte dimension internationale, on constate que l’organisation et la gouvernance représente la moitié des recrutements sportifs, celui des produits sportifs environ 30%, et le marketing sportif représente 20% du marché.

Où se concentrent les entreprises du sport ?

Pour des raisons démographiques, géographiques, économiques ou socioculturelles, l’implantation des entreprises du sport est inégale sur le territoire, tant du point de vue du nombre d’entreprises que de leur poids économique et de la diversité des secteurs représentés. Relativement classique, la logique d’implantation correspond à la localisation traditionnelle des entreprises en France avec une forte concentration autour des métropoles. Les sièges sociaux des grandes entreprises du sport sont principalement situés en région parisienne, mais aussi dans le Nord : à eux trois, les départements de Paris, des Hauts-de-Seine et du Nord représentent plus de 20 % des effectifs des entreprises du sport. Par cet effet « siège social », la concentration du chiffre d’affaires est plus grande encore. Toutefois, la richesse produite par ces grandes entreprises provient des activités de leurs établissements sur l’ensemble du territoire.

Texte alternatif si photo non trouvée

Quelles sont les plus grosses entreprises du secteur ?

En se basant sur les données du site Verif.com qui recense 6 453 entreprises dont l"activité principale se situe dans le secteur des « activités sportives, récréatives et de loisirs », on observe le classement des 500 plus grosses entreprises de ce secteur d’activité. Cet indicateur, qui tient compte du chiffre d’affaires de l’entreprise, peut être utile à toute personne qui souhaite rechercher un employeur, un stage ou tout simplement en savoir plus sur ces organisations sportives.

  1. Euros Disney associés
  2. Paris-Saint-Germain Football
  3. Amaury Sport Organisation
  4. Olympique Lyonnais
  5. UCPA Sport vacances

Retrouvez ici le classement complet

Les 40 géants du sport business possédant la plus grande valeur de marque

De son côté, le magazine Forbes publie chaque année son classement « Forbes Fab 40 » consacré à la valeur de marque des acteurs du sport business répartis en 4 catégories : Business Brands, Events, Athlètes et équipes. Pour déterminer la valeur de marque, Forbes prend en compte de nombreux critères tels que : les différences de valeurs d’entreprises pour la catégorie business, le chiffre d’affaires pour un évènement, ou encore les revenus marketing d’un sportif.

Business Brands (2019)

1/ Nike : 36,8 milliards $
2/ ESPN : 13,1 milliards $
3/ adidas : 11,2 milliards $
4/ Gatorade : 6,7 milliards $
5/ Sky Sports : 4,4 milliards
6/ Puma : 4 milliards $
7/ Under Armour : 3,5 milliards $
8/ UFC : 2,4 milliards $
9/ YES Network : 1,5 milliard $
10/ Reebok : 800 millions $

Références

https://www.amos-business-school.eu/les-entreprises-partenaires/

https://www.sportbuzzbusiness.fr/les-40-geants-du-sport-business-possedant-la-plus-grande-valeur-de-marque-en-2019-forbes-fab-40.html

https://groupebpce.com/le-groupe-et-le-sport/acteur-de-l-economie-du-sport/notre-etude-sur-la-filiere-sport/bpcelobservatoire_economiedusport#:~:text=L'%C3%A9conomie%20du%20sport%20%3A%20une,au%20service%20de%20la%20demande.

https://www.verif.com/Hit-parade/01-CA/03-Par-activite/93-Activites-sportives-recreatives-et-de-loisirs

https://www.inseec-sport.com/leconomie-du-sport/

Auteur :
Maël Thomas
Pour découvir son profil, cliquez ICIhttps://www.linkedin.com/in/ma%C3%ABl-thomas-588719159/?originalSubdomain=fr